Sortir sexy à Paris…

Sortir sexy à Paris…

Paris, ville lumière, ville des amoureux et ville coquine… La capitale française a la réputation d’être la ville la plus sexy de la planète : bars coquins, clubs privés, shows de striptease ou de cabaret sont autant d’attractions qui attirent les amateurs de glamour du monde entier. Mais pensez que Paris n’est sexy que la nuit serait lourdement se tromper.

Paris, capitale de lumière et de volupté, propose des activités, visites et ballades touristiques toutes plus coquines les unes que les autres. Petit tour d’horizon.

Une exposition sensuelle à Paris. La peinture française est l’une des plus coquine au monde, entre érotisme et légèreté. Rien de mieux qu’un petit dans l’un des somptueux musées parisien pour se faire une idée sur la question.

FRAGONARD AMOUREUX
L’inspiration amoureuse parcourt l’œuvre de Jean-Honoré Fragonard (1732-1806). Réunissant peintures, dessins et ouvrages illustrés, au contenu érotique parfois explicite, l’exposition du Musée du Luxembourg met pour la première fois en lumière l’œuvre de Fragonard à travers ce prisme amoureux, la resituant à la croisée des préoccupations esthétiques et morales du siècle des Lumières.
Jusqu’au 24 janvier – 10h à 19h – Musée du Luxembourg (6e) – 9-13€ 

SPLENDEUR ET MISERES, IMAGES DE LA PROSTITUTION
Orsay reçoit la première grande expo consacrée au thème de la prostitution. De L’Olympia de Manet à L’Absinthe de Degas, des incursions dans les maisons closes de Toulouse-Lautrec et Munch aux figures audacieuses de Vlaminck ou Picasso, l’exposition s’attache à montrer la place centrale occupée par ce monde interlope dans la peinture moderne.
Jusqu’au 20 janvier – De 9h30 à 18h – Musée d’Orsay (6e) – 8,50-11€

OEUVRES EROTIQUES AU MUSEE D’ORSAY
Usez d’un alibi culturel bienvenu, et flânez dans les allées du Musée d’Orsay en quête de ses oeuvres les plus sensuelles. Si l’Origine du Monde est son tableau le plus célèbre, Gustave Courbet a aussi peint Le Sommeil et sa troublante scène saphique. Olympia de Manet et Naissance de Vénus de Cabanel ne manqueront pas de vous émoustiller, mais on retiendra surtout l’époustouflante sculpture de Clésinger, Femme piquée par un serpent, dont les courbes affolantes et l’expression évoquent une extase chavirante…
Musée d’Orsay (7e) – 8,5-11€

Faire le tour des adresses les plus culottées de la ville lumière, en couple ou entre amis. Le shopping coquin n’est pas réservé qu’aux dames et vous permettra d’assouvir désirs inavoués et envies de sensualité. Ensuite, faites monter la température le temps d’un verre entre amis ou d’un diner…

Lécher la vitrine de chez Ernest
« Si vous êtes du genre à fantasmer sur les talons hauts, le magasin Ernest vaut le détour. Non seulement vous y trouverez plein d’idées de cadeaux pour votre chère et tendre (en réalité pour votre plaisir personnel et égoïste de la voir ainsi chaussée, mais chut), mais vous découvrirez aussi que Louboutin n’est pas la seule référence possible en matière de chaussures ouvertement sexuelles. Un genre de Disneyland du fétichisme, mais chic et de très bon goût. »
75 boulevard de Clichy (18e)

Faire son propre remake de 50 shades of Grey chez Dèmonia
« C’est l’adresse par excellence des vêtements et accessoires sadomasochistes à Paris. Malgré le thème de la boutique, l’ambiance y est sympathique et bienveillante, pas du tout glauque comme on pourrait l’imaginer. Si les jeux SM vous titillent, une simple visite dans ce magasin est en soi une source d’excitation et d’idées. Si vous avez l’esprit taquin, l’analyse sociologique de la faune locale peut également avoir son intérêt. »
22 avenue Jean Aicard (11e)

Faire un voyage dans le temps à la Villa Clara« J’ai découvert la Villa Clara avec ravissement grâce à une amie chanteuse érotique, qui y a organisé la fête de son mariage. Il s’agit d’une maison cachée dans le coin d’une de ces rues privées de Pigalle, que l’on peut privatiser pour des fêtes, ou louer le temps d’une nuit comme chambre d’hôte de luxe. Un lieu incroyable, d’un érotisme vintage confit dans le jus des années 70-80, où l’on s’attend dans chaque pièce à voir débarquer Mireille Darc en déshabillé noir. »
17 cité Malesherbes (9e)

Faire monter la température au Rhum Marin« Dans l’enfer des bars à étudiants avinés du quartier Oberkampf, le Rhum Marin est une adresse un peu planquée que je continue d’apprécier. On y boit du rhum, brut, ou arrangé au gré de l’inspiration foisonnante du patron. Mes préférés sont les rhums aux épices, un peu pimentés, qui embrasent le palais avant de réchauffer le corps. Agrémentés des playlists volontiers noise-rock qui égayent l’endroit,  l’effet aphrodisiaque est garanti… à condition de s’arrêter à temps. »
92 rue Saint-Maur (11e)

PROMENADE DANS LE PARIS COQUINOffrez-vous un voyage dans le temps, et plongez dans l’ambiance et les décors des anciennes maisons closes, temples du raffinement dans la débauche. Votre guide Axelle vous mène dans une déambulation au coeur de la Nouvelle-Athènes, épicentre historique du Paris libertin. Parsemée d’anecdotes croustillantes et de lectures de textes, cette promenade vous fera croiser mondains, artistes, grandes courtisanes de l’époque, avec humour et érudition.
Départ Place Saint-Georges (9e) – 13,50€

LE PERE LACHAISE EROTIQUEBertrand Beyern vous propose un authentique « safari nécropolisson » au cimetière du Père-Lachaise. Agrémenté d’anecdotes coquines et de documents gentiment audacieux, ce circuit vous mènera à la recherche des tombes de quelques grands érotomanes et de statues inspirantes…
Cimetière du Père-Lachaise (20e) 

Quand la nuit tombe, Paris s’illumine et les cabarets prennent vie. Les danseuses appliquent du rouge sur leurs lèvres, attachent leurs bas coutures à des portes-jarretelles au satin froufroutant. Bientôt, elles danseront, s’effeuilleront et leurs corps presque nus justes couverts de diamants ou de plumes ferra rêver les touristes et les noctambules.

LE PINK PARADISE/b>Situé à quelques pas des Champs Elysées, au centre du Triangle d’Or, le PINK PARADISE Club de Striptease vous ouvre les portes de son Cabaret Parisien ! et vous offre tous les soirs un Spectacle de 40 Danseuses Internationales.
36 rue de Ponthieu (8e) 

 

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*

Club de Striptease : Paris 36 rue de ponthieu - 75008 Paris
01 53 75 87 54
Merci, nous vous recontacterons rapidement
Remportez votre soirée au Pink Paradise
avec Champagne* pour 2 personnes
(par Tirage au sort // 1 fois par mois) *l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

FÉLICITATION À PIERRE G. NOTRE GAGNANT D.OCTOBRE
jours
2
9
heures
1
1
min
2
1
sec
2
6